J'ai oublié mon mot de passe

La profession

Parcours scolaire

La formation requise pour devenir pathologiste est un cours de médecine d’une durée de 5 ans auquel se greffent 5 années supplémentaires de spécialisation.

Durant ces années de spécialisation, les cours sont diversifiés mais portent aussi sur des notions fondamentales (physiologie, biologie moléculaire, génétique, etc.).

Certains ajouteront 1 ou 2 années pour se diriger en recherche ou pour approfondir un domaine particulier : pathologie pédiatrique, neuropathologie, hématopathologie.  D’autres pourront se diriger en médecine légale et développer une expertise dans les autopsies dites « judiciaires ».

 

Exigences de la formation spécialisée en pathologie générale

(source Collège Royal des Médecins et Chirurgiens du Canada)

Ces exigences de formation s’appliquent à ceux qui ont commencé leur formation à compter du 1er juillet 2015.

Exigences minimales de formation

Cinq (5) ans d’un programme de résidence agréé en pathologie générale. Cette période doit inclure :

  1. Treize (13) blocs de formation clinique de base comprenant au moins :
    • Deux (2) blocs, ou l’équivalent longitudinal, en chirurgie générale ou dans d’autres disciplines chirurgicales pertinentes à la pathologie générale
    • Deux (2) blocs, ou l’équivalent longitudinal, en médecine interne ou dans une surspécialité médicale pertinente à la pathologie générale
    • Un (1) bloc, ou l’équivalent longitudinal, en pédiatrie ou dans une surspécialité pédiatrique
    • Un (1) bloc, ou l’équivalent longitudinal, en obstétrique et gynécologie pertinent à la pathologie générale
    • Un (1) bloc en oncologie médicale ou en radio-oncologie
    • Six (6) blocs au sein d’autres programmes de formation pertinents à la pathologie générale, sur approbation du directeur de programme
  2. Vingt-six (26) blocs de formation en anatomo-pathologie, qui doit comprendre :
    • Dix-huit (18) blocs en chirurgie et en pathologie autopsique
    • Deux (2) blocs de formation au sein d’un programme officiel et structuré d’autopsie judiciaire, qui doit permettre une exposition à une combinaison appropriée et à un nombre suffisant de cas d’autopsie médico-légale afin d’atteindre les objectifs de la formation
    • Quatre (4) blocs de formation en cytopathologie, et au moins un (1) bloc, ou une formation équivalente, achevé de préférence durant la dernière année
    • Deux (2) blocs de formation supplémentaire en anatomo-pathologie, sur approbation du directeur de programme
  3. Six (6) blocs de formation dans chacun des domaines suivants :
    • Biochimie médicale
    • Pathologie hématologique, y compris hématologie morphologique, cytométrie en flux, coagulation et médecine transfusionnelle
    • Microbiologie médicale, y compris bactériologie, mycologie, parasitologie et virologie
  4. Au moins un (1) bloc, ou l’équivalent longitudinal, en pathologie moléculaire
  5. Jusqu’à sept (7) blocs de stages facultatifs, tels qu’approuvés par le directeur de programme, choisis en fonction des options citées ci-dessous. Les stages facultatifs devraient inclure une expérience dans des laboratoires de petits hôpitaux communautaires et des laboratoires cliniques indépendants. Les stages facultatifs doivent comprendre une formation dans des établissements où œuvrent des médecins de laboratoire en pathologie générale.
    • Jusqu’à sept (7) blocs de résidence dans un hôpital affilié à une université, de préférence communautaire, afin d’intégrer les compétences en pathologie générale dans un contexte de pratique
    • Jusqu’à sept (7) blocs de résidence dans un ou plusieurs des domaines suivants : anatomo-pathologie, biochimie médicale, pathologie hématologique ou microbiologie médicale
    • Jusqu’à sept (7) blocs d’autres programmes de résidence ou recherches approuvés, pertinents aux objectifs de la pathologie générale et jugés acceptables par le directeur du programme de formation, dans un hôpital ou un centre universitaire

Remarque : Aux fins du présent document, un (1) bloc de stage correspond à quatre semaines.

Exigences pour la certification

Les critères d’attribution du certificat du Collège royal en pathologie générale sont les suivants :

  1. Avoir terminé avec succès un programme agréé de cinq ans en pathologie générale du Collège royal;
  2. Avoir mené à bien un projet de recherche scientifique, d’assurance de la qualité ou éducatif pertinent à la pathologie générale;
  3. Avoir mené à bien un projet en faveur de la pathologie générale; et
  4. Avoir réussi l’examen de certification en pathologie générale.

Le programme de 5 ans décrit ci-dessus constitue l’exigence de formation minimale. Le directeur de programme pourrait exiger une formation supplémentaire pour assurer l’acquisition des compétences cliniques requises.

Révisé – Comité d’examen des normes de formation spécialisée – 2012

Mise à jour rédactionnelle – Comité spécial/Bureau de l’éducation – septembre 2012

Révisé – Comité de spécialité – février 2014

Approuvé – Comité d’examen des normes de formation spécialisée – février 2015